Présentation du Contrôle Technique

Dans le cadre de votre sécurité, celle de vos proches mais aussi le respect de l'environnement, nous vérifions visuellement et sans démontage 124 points de votre véhicule.

1-Déroulement de votre contrôle technique

Pièce obligatoire à fournir en début de contrôle :

le certificat d'immatriculation (carte grise) et dans le cadre d'une contre-visite : le certificat d'immatriculation accompagné de votre rapport de contrôle (procès-verbal de contrôle).

Nous contrôleurs, vérifions votre véhicule à partir de la liste des points de contrôle, à l'issu duquel vous est établit un rapport de contrôle (ou procès-verbal de contrôle).

Ce document indique, le cas échéant, les défauts nécessitant une remise en état du véhicule. Un timbre (ou timbre de certificat d'immatriculation) sera apposé sur votre certificat d'immatriculation (exception faite lors des certificats d'immatriculation étrangers) comportant la date limite de validité de votre contrôle.

Deux lettres peuvent précéder cette date :

A : les défauts constatés ne justifient pas de CV. Le contrôleur collera une vignette sur la partie  inférieure  droite de votre pare brise

S : Les défauts constatés justifient une contre-visite avant l’expiration d’un délai de deux mois jours pour jours.

Passé ce délai, il vous faudra repasser une visite complète et payante, la règlementation ne permettant aucune dérogation.

2- Périodicités des contrôles techniques

Le premier contrôle est à effectuer dans les 6 mois qui précèdent la date du 4e anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule. Les suivants sont a effectuer tous les 2 ans.

Si vous vendez un véhicule et si celui-ci a plus de 4 ans, le procès-verbal de contrôle technique doit être daté de moins de 6 mois.
Pour un véhicule passé au CT et soumis à contre-visite, une transaction peut avoir lieu à condition que le délai de deux mois soit respecté.

Pour les véhicules utilitaires légers de moins de 3.5 Tonnes :

Les obligations légales sont les mêmes que pour les véhicules particuliers.
(sauf pour les carrosseries de types caravanes, fourgons funéraires, véhicules pour handicapés).

Une visite complémentaire portant sur un nombre restreint de points de contrôle (identification, pollution, OBD…) est à réaliser à partir du 11ème mois suivant votre dernière visite technique périodique.

Pour les camping-car :

Les camping-cars ne sont plus soumis à la visite complémentaire pollution mais ils conservent l’obligation du contrôle technique tous les 2 ans.

Pour les véhicules GPL et GNV (équipés d'un réservoir gaz) :

Depuis le 1er janvier 2011, les véhicules équipés pour le carburant gaz (GPL ou GNC) doivent se rendre dans un centre disposant d'un matériel particulier et dont le contrôleur a été qualifié après une formation spécifique.

Pour renforcer la sécurité des véhicules équipés de gaz sous pression, la nouvelle réglementation renforce les points de contrôle relatifs au gaz qui portent notamment sur la recherche de fuites éventuelles et l’état et la fixation de tout l’équipement spécifique (embout de remplissage, réservoir, canalisations, etc.).

La périodicité du contrôle est identique à un véhicule essence ou diesel.

Pour les véhicules de collection :

Les véhicules de collection sont des véhicules de plus de 30 ans dont le certificat d’immatriculation porte la mention « véhicule de collection ». Ils sont autorisés à circuler sur l'ensemble du territoire national, comme tout autre véhicule, dès lors que leur contrôle technique est favorable. Celui-ci doit être effectué tous les 5 ans.

  • En cas de mutation d’un véhicule de collection, le vendeur doit remettre à l’acquéreur non professionnel (avant la conclusion du contrat) le procès-verbal de la visite technique périodique établi depuis moins de six mois.
  • La validité du contrôle technique est de 5 ans.
  • Les véhicules de collection sont exemptés de vignette au pare-brise.
  • Les véhicules de collection bénéficient d’un contrôle aménagé en fonction de leur âge et de leur technologie.

POUR OBTENIR UN CERTIFICAT D’IMMATRICULATION  COLLECTION  Il faut que le véhicule ait plus de 30 ans avec la preuve d'un contrôle technique en cours de validité.
Les véhicules de collection peuvent conserver les plaques d'immatriculation en caractères blancs sur fond noir.

3- Liste des points de contrôle

Identification du véhicule

Points de contrôle

  • Plaque d’immatriculation.
  • Plaque constructeur, frappe à froid sur le châssis.
  • Présentation du véhicule, conditions d’essai.
  • Energie moteur, nombre de places assises, plaque de tare, compteur kilométrique, type de carrosserie, document d’identification.

Freinage

Points de contrôle

  • Frein de service, frein de stationnement, frein de secours.
  • Réservoir de liquide de frein, maître-cylindre, canalisation de frein, flexible de frein, correcteur / répartiteur de freinage, Robinet de freinage.
  • Pédale du frein de service, commande du frein de stationnement, câble / tringlerie du frein de stationnement.
  • Disque de frein, étrier / cylindre de roue, tambour de frein, plaquette de frein.
  • Système d’assistance de freinage.
  • Système anti-blocage et/ou de régulation : système anti-blocage et/ou de régulation.

Direction

Points de contrôle

  • Angles, ripage AV.
  • Volant de direction, antivol de direction, colonne de direction, crémaillère / boîtier de direction, biellette / timonerie de direction, rotule / articulation de direction, relais de direction.
  • Système d’assistance de direction : système d’assistance de direction.

Visibilité

Points de contrôle

  • Pare-brise, autre vitrage.
  • Rétroviseur, commande de rétroviseur extérieur.
  • Essuie-glace AV, lave-glace AV.
  • Système de désembuage.

Eclairage

Points de contrôle

  • Feu de croisement.
  • Feu de croisement, feu de route, feu antibrouillard AV, feu additionnel.
  • Signalisation : feu de position, feu indicateur de direction, signal de détresse, feu stop, troisième feu stop, feu de plaque AR, feu de brouillard AR, feu de recul, feu de gabarit, catadioptre AR, catadioptre latéral (véhicule de plus de 6 mètres), triangle de pré signalisation (en l’absence de feux de détresse).
  • Faisceau éléctrique.

Liaison au sol

Points de contrôle

  • Suspension.
  • Trains, essieux (y compris ancrages) : ressort / barre de torsion, amortisseur, roulement de roue, demi-train AV, demi-train AR, barre stabilisatrice, circuit de suspension, essieu rigide.
  • Roues, pneumatique.
  • Dispostif anti vol
  • Indicateur de vitesse

Structure et carrosseries

Points de contrôle

  • Infrastructure / soubassement : longeron / brancard, traverse, plancher, berceau, passage de roue, pieds montants AV-AR, bas de caisse / pied milieu, infrastructure / soubassement.
  • Superstructure, carrosserie : porte latérale, porte AR / hayon, capot, aile, pare-chocs / bouclier, pare-boue / protection sous-moteur, caisse fixée sur le châssis, superstructure / carrosserie (sauf ailes et ouvrants).
  • Anti encastrement/ Protection latérale

 Equipement

Points de contrôle

  • Siège, ceinture.
  • Avertisseur sonore et sa commande, batterie, support roue de secours, dispositif d’attelage.
  • Coussin gonflable : coussin gonflable.

Organes mécaniques

Points de contrôle

  • Groupe moto-propulseur : moteur, boîte, pont / boîte de transfert, transmission.
  • Alimentation : circuit de carburant, réservoir de carburant, carburateur / système d’injection, pompe d’alimentation en carburant, batteries de traction.
  • Echappement : collecteur d’échappement, canalisation d’échappement, silencieux d’échappement.

Polution et niveau sonore

Points de contrôle

  • Mesure pollution : teneur en CO et valeur lambda des gaz d’échappement, opacité des fumées d’échappement.
  • Niveau sonore : bruit moteur.

Elément d’information : dispositif de diagnostic embarqué (OBD).